WNEWSLOGO.jpg

Bien-être et médecines douces : projet à étudier


Préambule


Suite à différents échanges avec des professionnels du bien-être et des médecines douces, l'idée de travailler sur le concept ci-dessous semble séduire et répondre à des attentes.


Voici les bases d'un projet autour duquel nous pourrions nous retrouver pour l'affiner et éventuellement le mettre en place.


J'invite toutes les personnes intéressées à se manifester par mail en écrivant à contact@wnews.fr ou par téléphone. A la réception des cinq premières réponses je proposerai un rendez-vous en ville pour nous retouver et échanger.


Merci de partager cette publication dans vos cercles professionnels et de mobiliser des personnalités bienveillantes avec un bon état d'esprit autour de cette idée.




LE CONCEPT


L'association


Association non déclarée, sans statut, sans hiérarchie, fonctionnant dans la bienveillance, le partage et la complémentarité. Il s'agit d'une association de fait (1) constuite autour d'une enseigne, d'une charte de déontologie et d'une plateforme Web.


Elle est composée de praticiens au service du bien-être, du développement personnel ou des médecines alternatives, signataires de la charte de déontologie proposée lors de leur intégration.



Le but de l'association


Proposer une approche "associative, désintéressée et solidaire" du public en quête de solution à une problématique. Sa fonction sera de tenir un rôle de guichet unique pour recevoir les doléances et les rediriger vers la ou les compétences les plus adaptées aux besoins exprimés ou détectés. L'historique des interventions sera noté sur un registre en ligne à des fins de statistiques. L'association ne facturera pas son intervention.


Concrètement, chaque membre du réseau peut être amené à prendre en charge ponctuellement une personne pour la rediriger vers une compétence qu'il ne maîtrise pas. Cette mise en relation sera donc gratuite et consignée sur le registre de l'association.


En fin d'année, celle ou celui qui aura effectué au minimum 10 mises en relation avec un confrère se verra cité à l'Ordre du Mérite pour l'année en cours. Cette distinction purement symbolique apparaîtra sur le site, au Tableau d'Honneur de l'association.



Les praticiens


Le ou les praticiens intervenant sur une problématique s'entendront directement avec leurs clients pour facturer leurs prestations pour leurs propres comptes.



QUEL EST L'INTERET DE CE CONCEPT ?


Le demandeur (ou la personne approchée) trouvera sans frais une écoute attentive et bienveillante, éventuellement des conseils avant une mise en relation avec un ou plusieurs professionnels compétents. Ce principe de guichet unique facilite la démarche, rassure et sécurise quelque part dans la mesure où l'intervenant final sera lié par une charte de déontologie (gage de sérieux) signée lors de son entrée dans le réseau.


Le praticien, souvent très mal à l'aise dans la prospection commerciale et le côté business pourtant nécessaire, se sentira plus sûr de lui en s'adossant à un réseau et en parlant en son nom. En général, l'approche associative ouvre facilement les portes.


Enfin, les citations annuelles au Tableau d'Honneur donneront de la respectabilité au sein du réseau, mettant en valeur ces personnes ayant joué "collectif".





(1) L'association de fait


Une association peut exister sans avoir accompli aucune formalité, ni aucune déclaration. On l’appelle alors association de fait. Elle existe par et pour ses membres mais, n’ayant pas été déclarée en préfecture, elle n’a pas de personnalité juridique.



31 vues