top of page
WNEWSLOGO.jpg

Entretien avec Nadia, psychanalyste au Bouscat

Dernière mise à jour : 14 déc. 2022

Interview du 12 décembre 2023


Rencontre avec Nadia Kéraïf, Psychanalyste, membre de la Fédération Freudienne de Psychanalyse, installée dans la métropole bordelaise.





Madame Keraïf, bonjour.

Finalement, dans quel cas fait on appel à la psychanalyse ?


Bonjour, la psychanalyse s’adresse à toute personne qui souhaite trouver une réponse à ce qui le tourmente et lui pose question. Les motifs de consultations sont divers, lorsqu’on décide de faire le pas d’une rencontre avec un psychanalyste, l’origine est la même pour tous. C’est aller chercher à l’intérieur de soi ce qui fait défaut et qui empêche ou fait obstacle à l’évolution de l’individu. On y trouve un espace dans lequel on peut parler de soi, ou on laisse venir la parole sans jugement ni censure. C’est une rencontre humaine, unique et singulière entre un analyste et son patient dans un cadre de confiance et de confidentialité.



Peut-on donc dire que "parler de soi" est capital ?


En effet, l’outil essentiel dans le processus analytique est la parole, c’est à partir de ce qui est dit et des symptômes de la personne que l’analyste aide à mettre en lumière les obstacles et les schémas répétitifs qui ont pris naissance dans l’inconscient. L’analyste accompagne le patient à se libérer des conflits intérieurs, à surmonter les difficultés rencontrées sur son chemin afin de retrouver un équilibre.



Très bien, pourriez-vous alors nous donner des cas concrets dans lesquels vous intervenez ?


Oui bien sûr, je pense par exemple à la dépression, le Burn out, l'anxiété, l'angoisse, le stress, la phobie, le sentiment d’abandon et de solitude, le deuil, la séparation, l'image de soi dévalorisée, etc. Pour résumer, tout évènement douloureux et traumatisant justifie la démarche de se rapprocher d'un psychanalyste.


En fonction de la demande et du besoin je propose trois approches : la thérapie analytique, la thérapie de soutien et la psychanalyse.



Alors, où peut-on trouver votre Cabinet ?


Je suis installée au 44 rue Max Coyne au Bouscat près de Bordeaux, je reçois sur rendez-vous toutes les générations, enfants, adolescents et adultes.



Je vous remercie de m'avoir accordé ce petit entretien, j'entends arriver votre prochain patient, permettez-moi de prendre congé. Au plaisir d'échanger de nouveau.


Avec plaisir, merci à vous.

56 vues

Auteur : Philippe RECLUS
Communication digitale



Association WEBNEWS
Siret : 811 145 473 000 1333602


#wnews #blog #référencement #social #media

bottom of page